Comment savoir si c’est vintage ?

Comment savoir si c’est vintage ?

Salut à toi, cher détective du style ! Tu veux te la jouer old school, mais tu ne sais pas si c'est vintage ? Pas de panique, je vais t'aider à devenir un expert en détection de trésors rétro.

Alors, attrape ta loupe (ou plutôt ton smartphone) et prépare-toi à résoudre l'énigme : est-ce vintage ou pas ?

L'étiquette : ton meilleur ami (ou ennemi)

La première étape dans ta quête du vintage est de scruter les étiquettes comme un pro. Cherche des indications comme "Made in USA", "Made in France" ou même "Made in the USSR". Si le vêtement a été fabriqué dans un pays qui n'existe plus ou dont le nom a changé, c'est généralement un bon signe que tu tiens un morceau de l'histoire.

Évite les étiquettes modernes avec des codes-barres et des logos high-tech.

Les matières : sois un tissuologue

Le tissu est un indice précieux pour déterminer si un vêtement est vintage. Les décennies passées avaient leurs propres matières fétiches.

Par exemple, les années 60 et 70 étaient obsédées par le polyester, tandis que les années 80 adoraient le denim stretch.

Regarde l'étiquette pour trouver des indices sur la composition du tissu. Le velours côtelé, la soie sauvage, et le tweed sont souvent des signes de vintage, tandis que l'élasthanne à gogo indique une époque beaucoup plus récente.

Les boutons et les fermetures éclair : des détails qui comptent

Les boutons et les fermetures éclair peuvent être de précieux indicateurs de l'âge d'un vêtement.

Cherche des fermetures éclair en métal plutôt qu'en plastique, et des boutons en nacre ou en bois plutôt qu'en plastique bon marché.

Les vêtements vintage sont souvent dotés de fermetures éclair de qualité supérieure et de boutons ornés qui ne se trouvent plus sur les vêtements modernes.

Le style : retour vers le futur

L'un des moyens les plus évidents de repérer du vintage, c'est le style lui-même. Si tu vois un vêtement avec des coupes, des motifs ou des couleurs qui évoquent une époque révolue, tu es probablement en présence d'une pépite vintage.

Les imprimés psychédéliques des années 60, les épaulettes XXL des années 80, ou les jupes à taille haute des années 50 sont autant de signes distinctifs.

La patine du temps : l'âge, c'est sexy

Enfin, n'aie pas peur des signes du temps. Les vêtements vintage ont souvent une patine qui les rend uniques. Cherche des signes d'usure légère, comme une légère décoloration, des plis naturels ou des petits accrocs qui montrent que le vêtement a vécu. C'est comme les rides sur un visage : ça raconte une histoire.


Voilà, maintenant, tu es armé(e) pour distinguer le vintage du faux. Alors, enfile ton trench et tes lunettes et pars à la chasse aux trésors rétro.

Que la force du vintage soit avec toi, jeune Padawan de la mode vintage !